Now Reading
L’interview d’Anne Sophie Vidal

L’interview d’Anne Sophie Vidal

interview anne sophie vidal

Par Virginie Fauconnier

Grande gagnante du Meilleur Pâtissier on ne présente plus Anne Sophie Vidal. Cette wonder maman nous propose chaque jour des recettes, plus savoureuses les unes que les autres, avec ce petit supplément d’âme qui la caractérise.

Douce comme un chamallow, sucrée comme un gâteau au chocolat et pétillante comme une tarte au citron, Anne Sophie est aussi savoureuse que ses gâteaux. Elle est charmante et souriante, possède une cuisine de rêve, et pâtisse comme elle respire. Elle est notre invitée de cette semaine, une interview à dévorer sans modération.

Sweet: Bonjour Anne Sophie, peux tu te présenter?

Anne Sophie: Bonjour Sweet. J’ai fait un parcours école de commerce assez classique. J’étais acheteuse, de chaussures, chez Sarenza quand mon mec est parti vivre à Londres. Je l’ai suivi et j’avais un peu de mal à retrouver du boulot là-bas. J’avais en parallèle un blog de cuisine qui marchait pas mal. Et puis je suis tombée enceinte et j’ai passé les castings du Meilleur Pâtissier en me disant que ça m’occuperait.
Je suis restée plus longtemps que prévu dans l’aventure, elle rit. Ma victoire dans l’émission est une super carte de visite qui m’a permis de faire ce que j’aime. Depuis qu’on est rentré à Paris, il y a 2 ans, je vis de ma double casquette d’influenceuse et de créatrice de contenu culinaire.

Sweet: Comment combines tu vie de famille et vie professionnelle? As tu un petit conseil à donner aux autres Mamans à ce sujet?

Anne Sophie: J’ai conçu ma cuisine pour pouvoir tourner des recettes chez moi et je travaille de la maison. Je m’amuse beaucoup et j’ai trouvé un équilibre entre un métier qui me passionne et une flexibilité qui est vraiment géniale quand tu as des enfants. Le revers de la médaille, c’est que ma journée de travail s’arrête dès que les enfants mettent le pied dans la maison. J’essaie de me réserver des moments où je suis vraiment avec eux. Et quand ce n’est pas le cas, je vais travailler dans un café, c’était vraiment trop dur à comprendre pour eux que je sois là, mais pas disponible pour jouer, ça générait des crises et des incompréhensions.
En ce qui concerne les bons conseils, j’essaie, depuis quelques mois, de me trouver aussi du temps pour moi, pour faire du yoga, ou des choses qui me font plaisir, ça me donne de l’énergie et cela me rend plus productive finalement.

C’est souvent soi-même qu’on oublie en route quand on devient parents et c’est vraiment un danger à terme. 

Sweet: À quoi ressemble une journée « type »?

Anne Sophie: Le matin, je cuisine, je crée mes recettes, je teste, je finalise des gâteaux. Puis je profite de la lumière pour prendre en photo les recettes que je dois publier. Vers midi, j’alterne entre déjeuners pro ou perso et cours de yoga et de barre. Ensuite j’écris mes recettes, je retouche les photos, je gère mes mails et mes dossiers en cours, je fais quelques calls avec les marques ou les agences avec lesquelles je travaille. Vers 17h30, les enfants rentrent du parc avec leur nounou, j’essaie de prendre un petit moment avec eux puis je retravaille 1h le temps qu’ils prennent leur bain et je leur prépare le diner en parallèle. J’ai de la chance, mon mari rentre généralement vers 19h et on se partage le marathon diner / dents / dodo et compagnie. On dine tous les 2 si on ne l’a pas fait avec les enfants. Et on retravaille souvent ensuite, je poste la plupart des mes Stories vers 22h, je ne suis jamais à jour. Et s’il n’est pas trop tard, un épisode de série Netflix et on s’endort à moitié devant…

Sweet: As tu une recette signature?

Anne Sophie: Je n’ai pas vraiment de recette signature, mais plutôt un style de recettes. J’aime créer des recettes simples, gourmandes et rapides que tout le monde peut reproduire facilement chez lui sans trop de matériel. J’y ajoute toujours une petite touche esthétique mais je mise vraiment sur la simplicité tant dans la présentation que dans les saveurs.

Rien ne me rend plus heureuse que de savoir que mes recettes sont testées et utilisées par ma communauté. Je laisse les recettes super techniques aux chefs.

Sweet: En tant que cuisinière, tu as surement une Madeleine de Proust? Quelle est t’elle.

Anne Sophie: Ma madeleine de Proust, ce sont les beignets de carnaval que nous faisait ma grand-mère quand on était petits. Je retombe direct en enfance dès que j’en goûte un. J’en ferais tout le temps s’il ne fallait pas sortir la friteuse pour les réaliser, ce que je déteste.

See Also
kidsoclock-interview-lauravidrequin-femmeextraordinaire

Sweet: On reste dans la gourmandise, quelle est ta pâtisserie préférée? 

Anne Sophie: Tarte au citron, fraisier, cheesecake, Victoria Sponge cake, cake marbré, mon coeur balance… Comme je suis incapable de choisir, j’ai mis toutes mes recettes préférées dans mon dernier livre « Les pâtisseries d’Anne-Sophie » aux éditions Marabout. Il contient plus de 60 recettes, c’est pour te dire à quel point je n’arrive pas à trancher! Mais j’ai un penchant pour les pâtisseries fruitées et fraîches avec du cake. Je vais moins spontanément vers les gâteaux de type entremet au chocolat!

Sweet: A l’époque du feel good, de la bienveillance et des mantras, qu’est ce qui te fais avancer, quel est ton leitmotiv?

Anne Sophie: Bon je te préviens, c’est un proverbe perso mais l’idée en gros c’est: « Sème tes graines… même si tu ne sais pas ce que tu sèmes, tu peux être sûre de récolter quelque chose! »
C’est un peu ma version du « Souris à la vie et la vie te la rendra ». Je crois beaucoup au destin et plus je mûris (vieillis? 😉 plus je fais confiance à la vie. 

Sweet: En tant que Maman de deux (adorables) enfants, quelles sont tes adresses chouchoutes?

Anne Sophie:  En vrai, je suis la pire meuf en bons plans… je suis incapable de me rappeler des restos quand on me demande. Pour le midi, ma cantine c’est Ma Kitchen, 85 rue d’Hauteville des genres de bentos / bibimbaps super bons. Libertino, le dernier né des Big mamas a ouvert pas loin de chez moi, pratique. C’est un peu lourd il faut avoir faim mais tout est si bon… Pour les diners entre copines j’aime beaucoup l’Hotel Grands Boulevards. Et pour un teatime au top, je suis fan de l’ambiance poudrée de chez Bontemps. Quant aux kids, je les traine partout, c’était mon objectif depuis le début, qu’ils soient « resto friendly » ahah!

Mille mercis Anne Sophie d’avoir pris le temps de nous répondre, tu as été notre pause sucrée, et chez Sweet on peut même rajouter que tes recettes ont été testées et approuvées et que OUI elles sont « faciles » à réaliser. Même si on a mis 4 heures pour réaliser un gâteau de Noël qui devait se faire en …. une.

Vous pouvez retrouver toutes les recettes d’Anne Sophie et son univers, oh combien gourmand, sur son instagram et sur son site.
Attention, fort risque d’addiction.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller en haut