Now Reading
L’Interview de Clémence Dru
INTERVIEW-FEMMEEXTRAORDINAIRE-SWEET-COME-CREATRICE-MAMAN-FRANCE-FAMILLE-LOVE

Elle est la créatrice d’une marque qui nous fait totalement rêver. Entre le parfait petit bomber brodé et la robe ultra glamour, le sweat doudou ou la blouse en soie, elle surfe avec brio sur la carte du masculin féminin, tendance que l’on aime tant.
Elle habille aussi bien des stars comme Lea Seydoux, Camille Cottin mais aussi, excusez du peu, Emma Watson, que des tribus, des mamans et leurs filles, des bandes de copines, ainsi que toute sa famille.

Elle a ce que les étrangers nous envie le plus, cette élégance à la française et plus particulièrement, le mondialement connu « chic parisien »
En total look pyjama, en sweat et jean brut ou ultra chic en robe, elle est toujours impeccable et super lookée.
Cette jeune femme souriante et pétillante qui mène à merveille sa jolie entreprise, est également une jeune maman de deux adorables petits garçons.Nous avons eu la chance de l’interviewer entre deux tétées et des réflexions autour de ses futures collections.

Sweet : Bonjour Clémence pouvez vous vous présenter?

Clémence : Bonjour Sweet, après des études de stylisme modélisme, deux masters en marketing et brand management, j’ai créé la marque Côme Éditions avec mon petit frère en 2015. Côté perso, j’avais rencontré Antoine quelques années plus tôt et nous nous sommes mariés en 2016. Aujourd’hui nous avons deux enfants : Noa, deux ans et Joseph, qui a deux mois.

Sweet : Comment combinez vous rôle de femme active et de Maman? 

Clémence: Je n’ai pas de recette miracle… mais je fais toujours passer mon rôle de maman avant le travail.

J’ai culpabilisé car après la naissance de mon premier fils, j’avais beaucoup de projets en même temps et du mal à m’organiser… Mais j’avais la chance d’avoir une super équipe et notre boutique à quelques minutes à pieds de chez nous. Il m’arrivait de faire plusieurs allers retours par jour à la maison pour le voir.  Suite au premier confinement, le rythme de travail s’est adouci et nous nous sommes installés dans notre maison de famille dans le Sud. J’ai pu profiter à fond de Noa tous les jours, et je suis tombée enceinte de notre second bébé. 
Aujourd’hui, nous sommes à Paris et télé travaillons sur un projet qui verra le jour dans plusieurs mois. Ça me laisse du temps pour m’occuper de mon bébé, et de mon ainé qui est souvent à la maison !

Sweet: Avez vous une anecdote à ce sujet?

Clémence: Je venais d’accoucher de Noa et devais livrer une centaine de dessins techniques quelques semaines plus tard pour une collaboration avec Monoprix. Un jour, j’ai eu une énorme montée de lait (visible) en pleine réunion dans leur bureau à Clichy ! J’ai couru pour rentrer à la maison nourrir mon bébé pendant que ma mère qui le gardait se pliait en 4 pour le faire tenir…

Sweet: Qu’est ce que la maternité a changé pour vous 

Clémence: je suis devenue un peu plus stressée pour tout … mais je travaille dessus !

Sweet: Avez vous un bon conseil à donner aux Mamans? 

Clémence: Apprendre à déléguer et à faire confiance. Au début, je pensais être la seule à pouvoir gérer mon fils… et c’était épuisant.

Aujourd’hui je prends toute l’aide qu’on nous propose !

Sweet: Quelles sont les valeurs que vous partagez avec vos enfants 

Clémence: La bienveillance et le partage. Pour le moment, Noa n’est pas du tout jaloux de son petit frère et accourt dès qu’il l’entend pleurer pour lui donne son doudou et l’embrasser… 

Sweet: A quoi ressemble votre journée type?

Clémence: Ça change tout le temps. Juste avant mon accouchement, j’étais en mode machine et je ne pouvais pas m’arrêter. En plus de préparer l’arrivée du bébé, je me suis occupée du chantier de notre appartement, imaginé le nouveau site de Côme, organisé un « bar à vestes » éphémère…  Depuis la naissance de Joseph, je suis passée en mode vache à lait. Nous avons emménagé dans notre nouvel appartement le jour de notre sortie de la clinique. Entre l’installation, l’allaitement, les soins du bébé (et les miens), j’essaie de me consacrer quelques heures par jour à Côme. Je suis devenue multitâche et d’ailleurs j’allaite au moment où j’écris ces lignes. 

Sweet: Pouvez vous nous parler de Côme? D’où vient votre inspiration? Quelle est votre pièce fétiche? Un petit teasing sur une nouveauté?

Clémence: Côme, c’est une histoire de famille. Nous avons fondé la marque avec mon frère Matthieu. Nous avons des personnalités, des goûts, des avis différents sur tout, mais nous sommes complémentaires. L’univers de Côme repose sur cette dualité, les contrastes, le masculin féminin, le bicolore, les patchworks. J’aime qu’il y ait plusieurs lectures dans un vêtement ou sur une silhouette. 

Ma pièce préférée est la veste Mao. Il s’agit d’un modèle graphique et réversible que nous avons décliné dans de nombreuses versions depuis le lancement de notre marque. 

See Also
famille-interview-femmeextraordinaire-fringe&frange-paysbasque

En ce moment, nous préparons notre nouveau projet qui verra le jour dans quelques mois et sera l’aboutissement de tout ce que nous avons fait jusqu’à présent : il sera à la fois artisanal, environnemental, local, responsable… et poétique !

Sweet: Quels sont vos conseils beauté et forme pour survivre avec deux enfants et un travail à plein temps ? 

Clémence: J’ai du mal à en faire régulièrement mais le yoga et la méditation sont hyper bénéfiques pour moi. L’appli « Calm » m’a beaucoup aidée pendant le premier confinement. Je suis aussi une inconditionnelle des massages du corps et du visage. D’ailleurs, je recommande les soins personnalisés à base d’acupressure de mon amie Merryl de Catuelan.

Sweet: Avez vous des endroits kids friendly à recommander? 

Clémence: Le dimanche soir, on avait notre rituel en famille, et on allait manger, à l’heure des poules, des galettes et des crêpes chez Breizh Café. 

Sweet : Quels sont vos projets pour 2021?

Clémence: On prépare le nouveau chapitre de Côme, et on veut prendre le temps de faire les choses bien.

Sweet : Quelles sont les femmes qui vous inspirent?

Clémence: Les femmes de ma famille et de ma belle-famille. Plus généralement, les femmes qui font entendre leurs voix pour défendre leurs idées. C’est génial car il y en a de plus en plus et dans tous les domaines. On a eu la chance d’habiller Emma Watson que nous admirons beaucoup pour les combats féministes et environnementaux qu’elle mène depuis des années…

Mille mercis Clémence d’avoir pris le temps de nous répondre, et pour suivre les actualitéS de la marque c’est juste ICI

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller en haut