Now Reading
L’interview d’Amandine L

L’interview d’Amandine L

Elle a crée The Reunion, fait parti de Band Of Sisters, organise des collectes pour venir en aide aux plus démunis, tout en gérant, d’une main de maître, ses trois enfants. Amandine est une wonder mum, infatigable, tout terrain, ultra chic, même en pyjama, qui nous entraine chaque jour dans le tourbillon de sa vie.

Elle est cool, détendue et drôle. Elle jongle avec un bébé et deux enfants, le poney, la danse et les goûters. Elle emmène ses enfants partout pour les ouvrir au monde. Elle arrive à organiser des diners et faire du yoga. Et elle a même pris le temps de répondre à notre interview, Amandine est notre invitée de la semaine.

Sweet: Bonjour Amandine, peux tu te présenter?

Amandine: Bonjour Sweet, j’ai 37 ans, à ce que je crois, c’est mon mec qui tient les comptes!!, J’ai 3 enfants de 5 ans, 3 ans et 9 mois, et un mari qui tient le coup…ou pas!! J’ai travaillé pendant 10 ans dans le marketing des cosmétiques de luxe et à la naissance de ma seconde, il y a 3 ans j’ai tout lâché pour me lancer à mon compte. Je voulais aider à promouvoir les jeunes marques pour enfants tout en leur apportant une valeur ajoutée, à savoir donner du sens à ce qui compte pour les mamans, les enfants et les marques.

J’ai avancé petit à petit et j’ai construit mon business en tenant compte de chaque bilan que je faisais que ce soit des best practices ou des gros fails.

C’est comme ça que The Reunion a commencé il y a 3 ans dans le salon de Colombine (les Petits Collectionneurs) avec seulement 10 marques et maintenant je fais ça à l’atelier Richelieu, qui fait 700 m2, avec jusqu’à 100 marques!

Sweet: Comment combines tu ton rôle d’entrepreneur et celui de maman?

Amandine: Au début j’essayais de tout faire en même temps, gérer les kids le soir avec mon téléphone à la main, bosser en vacances, essayer de passer du temps avec les enfants pendant la semaine, et clairement ça ne fonctionnait pas. Tout le monde était frustré à la fin de la journée, car je n’étais jamais à 100% sur quelque chose. Du coup, maintenant, je cloisonne. Le soir, quand je rentre, je lâche mon téléphone pour être à 100 % avec les Kids mais la journée je pars bosser dans un co working pour pouvoir me concentrer. Et les vacances c’est sacré! Ceci dit maintenant que j’ai mon petit dernier je l’embarque avec moi en rendez vous dès que je peux pour profiter au maximum de lui, tant que cela ne l’ennuie pas trop et qu’il ne crapahute pas dans tous les sens, j’en profite.

Georges est mon meilleur collègue, je crois que lui comme moi on adore passer nos journées ensemble!

Sweet: As tu une anecdote à ce sujet? As tu un conseil à donner aux mamans?

Amandine: Oh que oui, il faut savoir que tous les ateliers kids et l’espace garderie de The Reunion sont nés parce que mon mec me laissait les enfants quand j’organisais des events! J’avais donc deux missions qu’ils puissent « kiffer » et que je puisse me décharger un peu pour pouvoir travailler.

Et si ça marche pour nous, ça marche aussi pour les autres!

Mon conseil du coup, même si c’est génial de pouvoir être flexible et dans mon cas de pouvoir organiser des évents avec mes enfants dans les pattes, c’est quand même d’essayer de cloisonner le travail et la vie de famille pour pouvoir être 100 % à ce que l’on fait. Et sinon, quand vous avez des babies et tant que c’est possible gardez les avec vous pour continuer à profiter de ces instants précieux. C’est l’un des plus gros avantages d’être à son compte, il faut en profiter.

Sweet: Tu es très active et tu sembles faire mille choses à la fois, peux tu nous en dire plus sur tes projets pour 2020?

Amandine: En 2020, The Reunion se réinvente! Si J’essaye de me challenger à chaque évent et de me renouveler je dois avouer qu’au bout de la 8e édition cela n’était pas si évident. Du coup, j’ai décidé de tout remettre à plat avec une agence. Nous allons donc revenir en mai avec un concept qui aura encore plus de sens, qui mettra l’accent sur des valeurs qui me sont chères. Il sera également plus « pointu » et plus mode mais rassurez vous on gardera bien évidement le côté Kids Friendly auquel je tiens tant.

Sweet: Toi qui voyages toujours avec ta petite tribu, as tu deux trois conseils à donner qui t’ont sauvé la vie en voyage.

Amandine: D-é-t-e-n-d-e-z vous! C’est la clé! Ne vous stressez pas sur les horaires, les siestes, la nourriture.

See Also
INTERVIEW-FEMMEEXTRAORDINAIRE-SWEET-COME-CREATRICE-MAMAN-FRANCE-FAMILLE-LOVE

Laissez faire vos enfants, ils s’adaptent bien mieux que nous…. à tout.

Et surtout n’ayez pas peur de vous lancer et de voyager avec eux, ils sont tellement plus cools à la découverte de nouvelles cultures et de nouveaux pays qu’enfermés chez eux.
En ce qui concerne la nourriture j’essaye de faire en sorte qu’ils s’adaptent rapidement, notamment quand ils sont bébés, il faut pouvoir switcher du lait en poudre au lait de vache ou changer de marque sans état d’âme pour ne pas partir avec 10 kg de boîtes de lait. Je demande dans les restos qu’on leur mixe un repas classique plutôt que de partir avec des petits pots et je les habitue vite à manger des morceaux de fruits. Mon petit plus, je subtilise de quoi tenir toute la journée sur le buffet du petit dej au cas où!
Pour les longs voyages j’adore les valisettes de Mummy Tamtam qui sont pleines de surprises et d’activités pour les Kids, on a arrêté l’iPad parce que ça les rendait fous, hyper nerveux et fâchés l’un contre l’autre. Donc on prépare plein de trucs et on croise les doigts pour que ça passe!!

Sweet: As tu d’autres lieux kids friendly à nous recommander?

Amandine: Sans hésiter je vais te répondre Le Portugal….hahaha!! Non franchement à Paris c’est n’est pas facile de trouver des endroits où les enfants sont bien accueillis, sans pour autant que ce ne soit un endroit réservé aux familles. Sinon on adore aller au jardin du Ranelagh où les enfants montent sur le même manège à chevaux de bois que moi quand j’étais petite et sur les mêmes balançoires qui grincent. Comme quoi, les bons vieux manèges, y’a que ça de vrai!

Sweet: Enfin, quelles sont les femmes qui t’inspirent?

Amandine: J’aime les femmes pour qui la maternité n’est pas une contrainte et qui continuent à voyager avec leurs tribus comme Marie Faure Ambroise ou Anne Sophie Najda. J’admire aussi les femmes qui aident à promouvoir la puissance féminine. Toutes les femmes, qui ne jugent jamais, comme celle l’association Band of Sisters. Enfin, les femmes qui se battent pour les autres, les vraies guerrières, comme « putain de guerrières » justement, et toutes celles qui les soutiennent.

Mille mercis Amandine, d’avoir partager ce moment de joie et de bonne humeur. On vous souhaite bonne route à toi et à ton adorable et dynamique tribu.

View Comment (1)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller en haut