Now Reading
L’Interview de Sandy Oullion

L’Interview de Sandy Oullion

philippeetsandy-matinale-nostalgie-radio-animatrice-nrj

Elle est aussi solaire à la vie qu’à la radio. Elle est souriante, douce et accessible. Elle combine avec brio son rôle de maman et celui de working girl, tout en rassemblant tous les matins de la semaine, avec son binôme Philippe, plus de 1,2 millions d’auditeurs dans son émission  « Philippe et Sandy »

Elle prend chaque matin le petit déjeuner avec vous, Sting, Yannick Noah, Vanessa Paradis ou encore Florent Pagny. La pétillante Sandy Ouillon, du tandem Philippe et Sandy sur Nostalgie, est notre Femme Extraordinaire de la semaine.

Sweet: Bonjour Sandy, pouvez vous, vous présenter?

Sandy: Bonjour Sweet, j’ai 40 ans, je suis mariée, j’ai 3 enfants et je suis animatrice radio. Depuis 7 ans maintenant j’anime la matinale de Nostalgie « Philippe et Sandy ». Quand je pense à mon parcours, j’ai conscience qu’il m’a permis de rencontrer des personnes extraordinaires et, peu à peu, de transformer la passion de la radio en un métier. Quand je suis arrivée à Paris à 18 ans, je n’avais qu’une idée en tête: me lancer dans le théâtre. Egalement très passionnée de radio, en parallèle du conservatoire et de ma Licence d’Etudes Théâtrales, à 21 ans, j’ai décroché un stage à Fun Radio. 6 mois plus tard, j’étais embauchée à NRJ. J’ai fait mes débuts au micro, aux côtés de Manu Payet (animateur à l’époque sur NRJ) de 19h à minuit. J’ai ensuite travaillé avec Maurad, Arthur, Nikos, Manu Levy, et Philippe LLADO. Quand je repense à ces rencontres, je me dis que j’ai eu beaucoup de chance.
À l’heure qu’il est, mon complice de tous les jours, c’est Philippe … Nous nous sommes rencontrés en 2012, et nous ne nous sommes jamais quittés! Tous les matins, nous présentons la matinale de Nostalgie de 6h à 9h.

Sweet: Comment combinez vous votre rôle de Maman et de working girk

Sandy: Dans ma vie, il y a un temps pour le travail et un temps pour mon rôle de maman. De par mes horaires, je pars tous les jours à 5h de chez moi. J’ai la chance d’avoir mon mari qui peut s’occuper tous les matins des enfants. Une fois l’émission terminée, je prépare celle du lendemain avec l’équipe. Mais à partir de 16h30, je me consacre entièrement à mes enfants… J’essaie de compenser mon absence du matin, en faisant un maximum de choses avec eux en fin de journée, je vais les voir au judo, à l’escrime, au foot, je cuisine avec eux, on fait des jeux de société…

Sweet: Avez vous une anecdote à ce sujet, et un conseil à donner à nos lectrices?

Sandy: Comme je ne suis jamais avec mes enfants le matin au petit dej, j’aime savoir qu’ils m’écoutent… aussi quand je peux, pour leur faire plaisir, je place des petits mots pour eux. Ce qui est drôle c’est que vu qu’ils écoutent Nostalgie tous les matins, je pense que ce sont les seuls enfants de moins de 10 ans, qui connaissent par cœur les chansons de Queen ou Jean Jacques Goldman.

Je n’ai pas vraiment de conseils à donner aux mamans. On rêve toutes d’être à la fois, des « super working-Girl », et des « mamans-sexy», mais chacun fait comme il peut… Il faut avant tout se faire confiance.

Sweet: Comment gère t’on sa vie familiale lorsque l’on anime une matinale? 

Sandy: Mon moment familial commence à partir de 16h30, une fois que j’ai récupéré les enfants à l’école et à la crèche. Je leur consacre tout mon temps, jusqu’à leur coucher, vers 20h. Je m’autorise ensuite une heure avec mon mari, puis je me couche, pour être en forme le lendemain matin, pour la matinale. Et puis bien sûr le week-end est un moment privilégié. C’est 100% famille. Nous allons le plus possible en Normandie pour nous ressourcer

Sandy: Quels sont vos projets pour 2020? 

Sandy: Comme tous les ans, cet été nous partons avec mon mari et les enfants en Camargue. C’est une période que nous attendons tous très impatiemment le reste de l’année. Cette année nous y retournons pour 3 semaines. C’est une vraie coupure et une vraie parenthèse pour nous. On adore cette région!!!
Et bien sûr en 2020, toujours la radio!

Sweet: Vous semblez toujours en super forme, quels sont vos secrets beauté?

Sandy: Je me réveille tous les matins à 4h15, par conséquent, je ne m’autorise aucun dîner ou apéro avec mes amis en semaine (ou cas exceptionnel). Je me couche de bonne heure. Faire une matinale, exige d’avoir une bonne hygiène de vie, pour tout donner à l’antenne. Le week-end, je sors un peu, mais ce que j’aime par dessus tout c’est aller me ressourcer à la campagne.

Sweet: Quelle est votre rapport à la mode, quelle est votre tenue favorite? 

Sandy: Cote look, je vous avoue que pendant des années j’étais très « Jean-talons », et depuis un certain temps, j’ai troqué mes talons contre les baskets. C’est pratique, c’est confortable, ça passe avec tout, mais surtout, mon mari est un fan de sneakers, et comme on fait la même pointure, je lui pique les siennes… mais chuuuut… 😉

J’adore la mode! Si je pouvais je passerai des heures dans les magasins !

See Also
INTERVIEW-FEMMEEXTRAORDINAIRE-SWEET-COME-CREATRICE-MAMAN-FRANCE-FAMILLE-LOVE

Sweet: En tant que Maman de famille nombreuse, quels sont vos bons tips pour partir en voyages avec 3 enfants 

Sandy: Tout passe par une bonne organisation à 2. On s’y prend aussi en général longtemps à l’avance. Vous voyez par exemple, nos vacances pour cet été sont déjà bookées. Planifier les dates, le lieu, les activités, faire la liste des choses à ne surtout pas oublier. Si tout se passe comme prévu, une fois arrivés en vacances, on a plus qu’à penser à nous, profiter, se reposer et créer des souvenirs de famille impérissables.

Sweet: Quels sont vos lieux kids friendly?

Sandy: À Paris: La Crêperie Gigi, dans le Marais. Elle est à 2 pas de l’école des enfants. De temps en temps, à la sortie des classes, je les emmène manger une crêpe au goûter. Très sympa, terrasse, petite place devant pour qu’ils jouent… Combo parfait! Et en vacances: Le Barco Beach à Sainte Maxime et La Paillotte Bambou à la Grande Motte.

Sweet: Avec un tel rythme, vous avez surement besoin de faire un break le week-end, quels sont vos lieux de prédilection pour couper et pour vous ressourcer?

Sandy: Le weekend nous adorons aller dans la famille, au Mans, dans la Loire près de Saint Étienne, et à Annecy, mais également, et très souvent, dans notre petit pied à terre, en Normandie, près de Pont-Audemer.

Sweet: Enfin quelles sont les femmes qui vous inspirent? 

Sandy: Helene Sy, fait parti des femmes qui m’inspire. Maman de 5 enfants, je trouve qu’elle gère parfaitement sa vie de famille, car au delà, d’être une mère et une épouse, c’est une femme engagée qui se bat tous les jours, pour mettre du soleil dans le quotidien des enfants malades, via son association CéKeDuBonheur. Et plus généralement, toutes les femmes m’inspirent au quotidien, en tous cas celles dont je suis le plus proche: ma mère, ma sœur, ma grand-mère, mes cousines, mes belles-sœurs, mes amies…

Mille mercis chère Sandy d’avoir pris de votre précieux temps pour répondre à ce petit interview. Sachez que chez Sweet nous n’écouterons plus jamais La Matinale de Nostalgie de la même façon. Belle journée et bon courage.

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller en haut