Now Reading
Cocon Fair

Cocon Fair

Texte Virginie Fauconnier

Si lors du choix de ses études, Laetitia avait longtemps hésité à se tourner vers une carrière artistique, la raison l’avait emporté et elle avait choisi une filière « plus traditionnelle » la conduisant tout droit à un poste de chargée des ressources humaines dans une grosse entreprise. Véritable working girl Laetitia a pendant des années jonglé avec les traditionnels métro, boulot, dodo, et « vie perso ».

C’est en 2018 avec la naissance de sa fille Sixtine, qu’un vent de changement commence à souffler. Le rythme effréné que lui impose son poste ne lui ressemble plus et la jeune femme, commence à se poser bon nombre de questions tant sur son avenir professionnel que personnel. D’autant plus qu’elle se retrouve confrontée à un retour semé d’embuches. Désormais persuadée qu’elle aspire à mieux, elle décide de quitter un poste confortable pour se lancer avec courage dans l’aventure de l’entreprenariat. Si la jeune femme ne sais pas encore vraiment ce qu’elle désire faire, elle profite de ce « temps libre » pour retourner à ses premiers amours, à savoir le dessin et la peinture. Pendant 6 mois elle n’a de cesse de dessiner et sa passion, jamais oubliée, lui permet de retrouver un nouveau souffle. Ce repos « forcé » lui permet également de vivre un second congé maternité, s’occupant toute la journée de sa petite fille, qu’elle aspire à voir grandir, plutôt que de la croiser uniquement le soir.
C’est d’ailleurs grâce à elle qu’elle va avoir sa révélation professionnelle, cherchant à l’habiller avec des marques de vêtements Made in France, qui soient à la fois raffinées, respectueuses de la peau des bébés, et qui mettent l’éco-responsabilité au cœur de leurs préoccupations, elle se rend compte qu’il y a une toute petite offre.
Le déclic a lieu, elle va créer sa marque de vêtements pour enfants. Ses peintures se transforment en croquis, de ses croquis naissent des tenues et de ses tenues une collection complète de vêtements.

Tout s’accélère alors dans l’esprit de la jeune femme. Elle veut créer une marque élégante, avec un clin d’œil au vestiaire des mamans afin d’éviter l’écueil du premier degré qu’ont parfois les vêtements pour bébés. Et bien sur elle souhaite que celle ci soit éco responsable. À ses yeux tout à son importance, de la fluidité du tissu, à sa couleur douce et chic, en passant par son tombé ou encore le détail d’un bouton. Élégance et modernité sont les maîtres mots de sa collection.
Dans une logique eco responsable, Laëtitia a plusieurs « revandications » Tout d’abord, elle ne veut pas produire de grosses quantités, ensuite, elle a à cœur de faire travailler des petites entreprises enfin, elle rêve bien évidemment de Made in France qui comme elle le dit si bien, « favorise les circuits courts et facilite les échanges » ….
Afin de transformer ses jolis dessins en patrons, elle commence par contacter une manufacture parisienne et, en ce qui concerne la fabrication, après de nombreux prospects, elle pose tout naturellement ses valises dans un petit atelier de la région de Troie, connue pour ses manufactures. Malgré un prix à l’achat plus élevé, elle souhaite promouvoir le savoir faire local et une vraie qualité reconnue depuis toujours

Nous avons à coeur la production locale, nationale et les circuits courts, et c’est pour cette raison que le Made in France a été un critère de choix.Nous confectionnons en France afin de faire perdurer un savoir-faire local et garder une main d’oeuvre qualifiée sur notre territoire.

Tout est désormais prêt, et il ne reste plus qu’à choisir un nom pour ce nouveau bébé. Dans un premier temps c’est le mot « cocon » qui apparait comme évidence, ses vêtements pouvant être comparés à des chrysalides qui auraient éclos de ses croquis. Quant au mot « fair » il vient tout simplement du fait que tous ses produits sont eco responsable de ses broderies en fil recyclé à ses boutons colorés avec un verni ecotext.


COCON FAIR voit enfin le jour, en février 2020 et propose un univers poétique et responsable pour les bébés de 6 à 24 mois. Laetitia refusant évidement totalement le « mass market  » et la « fast fashion » ne propose que des petites séries entièrement faites à la main, voir même certain modèle à la commande. Chez Cocon Fair il n’est pas question de gros volumes mais plutôt de qualité, de traçabilité et d’éco responsabilité. Chaque modèle blouses, bloomers, combinaisons, robes ou barboteuses sont fabriqués en gaze de coton oeko-tex. Tout est conçue de façon écologique et les accessoires sont issus du recyclage, les boutons par exemple sont en farine de pomme de terre ou en résine recyclée. Et comme chez Cocon Fair Rien ne se perd et tout se transforme les bandeaux sont faits à partir des chutes de tissus.

See Also
sweet-shooting-kids-school-nature-ecolebuissonière-campagne-kids-victoria-oldschool-givenchy

Nos vêtements sont un clin d’oeil au dressing de la maman par leurs tons, leurs coupes fluides, leurs finitions délicates et leur style.Nous sommes très sensibles aux détails et vous serez assurée que le vêtement de votre bébé aura la touche la plus élégante et raffinée qu’il soit, empreint de poésie.



Un esprit Bohème et plein de raffinement mâtiné de jolis et délicats détails, le tout avec beaucoup de douceur, de légèreté et d’élégance, c’est la promesse tenue, de Cocon Fair qui propose un parfait petit vestiaire que l’on aurait bien envie d’emprunter à nos tous petits. Mais stay tuned, ça ne saurait tarder.

Vous pouvez retrouver toute la collection Cocon Fair sur son site

View Comments (0)

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Aller en haut